Le Kirkpinar : Pourquoi nos ancêtres Turcs ont oublié de nous amener ça ??!!!

13 02 2008
C’est mieux que de la baklawa vous ne trouvez pas ? 😉


Milieu du 14è siècle, les Ottomans qui résidaient en Anatolie avancent vers l’Ouest et conquièrent peu à peu un empire qui durera près de 700 ans. Durant leur avancée, les guerriers Ottomans se devaient de rester en bonne forme physique. Pour ce faire, ils pratiquaient divers types de sport. Avant une grande bataille, alors qu’une quarantaine de soldats s’entrainaient au combat, deux d’entre eux décidèrent de faire une compétition et de se battre jusqu’à ce que mort s’en suive. Tard dans la nuit, les deux combattants finirent par mourir. Leurs compagnons d’armes les enterrèrent sous un figuier.

Quelques temps plus tard, une fontaine d’eau de source coulait tout autour du figuier. Les autres guerriers nommèrent l’endroit du combat mortel Kirkpinar (qui signifie les 40 sources) et déclarèrent : “Ils étaient 40 et ils furent les premier à arriver ici”.En référence aux 40 combattants et aux deux morts enterrés sous le figuier. Depuis, le Kirkpinar est resté dans les annales comme étant une combat de lutte violent. Il l’est cependant beaucoup moins aujourd’hui, les guerriers ne décédant plus.

Le Kirkpinar se déroule sur les lieux historiques de son fondement. C’est à dire non loin de la tombe des deux premiers combattants mentionnés plus haut. Après une longue prière sur leurs tombes, les lutteurs de Kirkpinar participent à une magnifique cérémonie.Environ 35 lutteurs participent pour devenir le premier lutteur.

Les “Pehlivan”, torse nu et moulés dans un short long traditionnel en cuir épais, s’enduisent régulièrement d’huile d’olive au cours des combats. Le sens de l’équilibre est bien plus important que la force pour remporter l’épreuve. Celui qui déclare forfait et celui qui se retrouve au sol sans pouvoir bouger. A noter que les coups les plus tordus dans le combat vous confèrent des points pour la place de numéro un !!
Autrefois, le seigneur local prenait soin d’organiser lui-même la compétition annuelle en logeant les participants et les invités, nourrissant tout ce petit monde et assortissant le tout de cérémonies somptueuses. Aujourd’hui, faute de seigneurs, c’est la Municipalité de Kirkpinar qui organise le tournoi.

Advertisements

Actions

Information

2 responses

5 08 2008
Lilou98

Ce sport national Turc fait le tour du monde. Je viens de lire un reportage dans mon magazine gai de Montréal (Fugues), distribué gratuitement partout en ville. On y trouve un bel article faisant publicité à ce sport. Ceci attirera certes beaucoup de touristes gais montréalais en Turquie et possiblement en Tunisie si cela devrait être votre second sport national…

6 08 2008
AZIZ

Eh bien j’ai dû rater ce numéro là du Fugues !!!

Je crois que la culture arabe ( la vraie ) est mal ou peu représenté au Canada.

j’espére que cela changera sous peu 😉

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




%d bloggers like this: