Une question d’amour, avant tout

27 04 2007

Je n’avais pas du tout pensé que dès le premier message sur le blog ce serait toute la blogsphère qui entrerait en émois. L’objectif est certainement à travers le blog de lancer le débat, d’amorcer un changement, une évolution des mentalités comme cela s’est fait depuis des années en Europe ou aux Etats-Unis. Je n’avais cependant pas du tout pensé que ça irait aussi loin. Tout le monde y va de son commentaire et de sa réaction, le plus extrême allant même jusqu’à demander son retrait de TN-blog car se sentant offusqué d’être mélangé à des homosexuels.

La quantité impressionnante de commentaires haineux me fait plus que jamais ressentir le chemin qu’il nous reste encore à arpenter pour que les gens comprennent enfin que l’homosexualité est avant tout une question d’amour.
Il n’est pas étonnant de constater le refus, souvent catégorique, des homo d’être associés à l’appellation « homosexuel » car cela les bloque dans une conception purement sexuelle de leurs sentiments, ce qui est extrêmement limitatif et franchement dégradant.
Être gay, on n’est pas qu’une pratique sexuelle ; on est avant tout des hommes et des femmes qui s’aiment. Qui peut empêcher un autre d’aimer ?

Être homosexuel est avant tout une question d’amour, de tendresse, de complicité ; c’est aussi une culture, un mode de vie, une vision du monde, des autres, c’est aussi une pratique sexuelle, qui est certes différente mais qui n’est pas moins digne de respect que les pratiques hétérosexuelles, qui d’ailleurs sont parfois bien plus extrêmes.

Il ne faut pas se bloquer dans une conception sexuelle, être homo est avant tout une question d’amour. Et jamais, non jamais personne ne pourra empêcher un autre d’aimer…

C’est la passion qui nous fait avancer…

Advertisements

Actions

Information

30 responses

27 04 2007
Houssein

Il ne faut pas oublier les réactions positives de support.

L’espoir existe. Bon courage.

27 04 2007
Tunisie Gay

En effet, on ne doit pas oublier les réaction possitives qui maintiennent l’espoir..

Merci à tous ! 🙂

27 04 2007
Infinity

On prend l’amour comme ça se présente ..

Bienvenue dans la blogosphère ..

27 04 2007
Anonymous

houssein
pkoi t’as voté pour cet article ?

http://anouar-la-vie.blogspot.com/2007/04/aux-gays-de-tn-blogs.html

27 04 2007
sassou

Beaucoup voient l’aspect sexuel de la relation, je trouve cela assez limité,je vous souhaite du courage et de la patience..ce qui sort de l’ordre établit dérange..choque, il faut juste laisser aboyer..

27 04 2007
fils de pub !!!

cmt que ca fait plaisir, wa9tech il gay pride ???
on eu droit a “ka7loucha diahrré”, tawa on passe a la vitesse superieure !

27 04 2007
Anonymous

etre pd c perso

27 04 2007
27 04 2007
ness

Bravo pour la création du blog, d’autant plus que tu défend un style de vie et pas seulement une sexualité.Car il faut remarquer que ce que l’on voit couramment de l’homosexualité en tunisie s’apparente le plus souvent à une sexualité débridée et à de la prostitution et non pas à des relations sincères entre ( avant tout) des etres humains. Je vous souhaite un grand courage et j’espere que les débats seront à la mesure de ce que tu propose…

27 04 2007
SkyDancer

Il est vrai qu’on tendance à se focaliser sur l’aspect sexuel en premier lieu, c’est ce qui saute aux yeux en premier lieu et on oublie l’aspect “normal” de l’homosexualité.

Ps hors sujet : Au début quand j’ai lu l’introduction de ton blog, j’étais sceptique. J’ai cru que c’était une forme d’exhibition et que vous vouliez “imposer votre style” au lieu d’essayer de faire comprendre au gens votre différence et la leur faire accepter.

Et j’avoue qu’avec ce post la je suis rassuré

Bienvenus dans la blogosphère, et ne tenez pas compte du blabla qui s’est produit ces derniers jours.

27 04 2007
Tunisie Gay

Mais il ne s’agit pas du tout de faire dans la vulgarité ou la provocation inutile…

C’est certain que le sujet dérange déja assez ainsi, on ne va pas en remettre une couche non plus…

L’objectif est de montrer l’aspect humain de l’homosexualité et de sortir un peu de l’aspect copulatoire franchement pervers qu’ont les hétéros dessus…

27 04 2007
Anonymous

de mieux en mieux hum hum !

27 04 2007
xoussef

ce fut exactement la mm réaction épidermiqueque sur la blogma il y a à peu près deux ans. Un blog estampillé “gay” sur une plateforme marocaine, quelle horreure!!
Malheureusement, c’etait un blog de mauvaise facture, le bloggeur en question n’as pas su moderer les discussions, ne s’est pas investi, ne s’est pas ouvert à d’autres contributeurs homos ou heteros, et finalement ça a viré à un énorme bordel.
une formidable occasion manquée donc. J’espere que vous saurez créer le contre-exemple et je crois que vous avez l’intelligence et la volenté pour.
je ne manquerai pas de vous rendre visite régulierement 🙂
Voilà, bon courage, c’est ce que j’avais à dire.

27 04 2007
Desperate Girls

Tout d’abord bienvenue dans la blogossphere!et vraiment bravo pour avoir eu le courage de creer ce blog.

Longue vie a votre blog

27 04 2007
pure_honey_tounsi

bcp de gens vous soutiennent dans votre démarche, et c’est tant mieux pour vous 🙂
juste une chose, brabi ne tombez pas dans la vulgarité et épargnez les lecteurs les détails sur l’aspect sexuel car à mon avis c’est la principale raison du rejet de ce blog par beaucoup de gens.

27 04 2007
saikiki?

Je ne comprends pas ce besoin d’étaler sa vie privée. Il ne me viendrait pas à l’esprit d’ouvrir un blog pour dire les caresses, calins et autres que je préfère…

m’enfin chacun fait comme il veut

27 04 2007
saikiki?

pour moi un blog gay ou anti-gay est tout aussi déplacé, j’aurais préféré lire le blog d’un humain…

28 04 2007
Roumi

@tunisie gay : bon j’ai vu toute l’hystérie née de l’apparition de ce blog et j’ai trouvé certaines notes et commentaires très pénibles à lire.
La tolérance de l’Autre, au sens large de ce terme est fondamentale et beaucoup de ceux qui ont réagi de manière rude sont les premiers à dénoncer d’autres formes d’intolérance qui les atteignent eux-mêmes.
Chacun doit accepter les autres pour être accepté lui-même… et en l’occurrence si on parle effectivement simplement de sentiment amoureux, il est concevable que chacun vive cet amour comme il l’entend.

Maintenant je ne sais pas si ce blog est une très bonne idée ; l’avenir le dira. A titre personnel, je suis très réservé sur la pertinence d’initiatives visant à souligner l’existence de communautés, que ce soit en vertu d’affinités ethniques, religieuses, politiques, sexuelles, … il y a toujours une grande contradiction à vouloir s’affirmer à la fois comme “communauté” et comme “pas différents des autres”.
Une communauté se fonde bel et bien sur des différences vis-à-vis des autres et donc affirmer son existence revient à la distinguer des autres et ne contribue pas forcément à rapprocher les individus qui la compose des autres individus ; il y a là une sorte de quadrature du cercle : vouloir être à la fois différent et pareil… et cela amène parfois à des prises de positions qui peuvent, pour certaines, trop mettre en valeur la ressemblance et nier la différence réelle, et pour d’autres, établir des distinctions artificielles. Cette contradiction se lit bien dans les deux premières notes. Désolé mais j’ai l’habitude de décortiquer des textes.
Nous avons d’un côté :
“nous ne sommes pas différents des autres”
…et de l’autre :
“notre communauté”, “nos envies, nos aspirations, nos ambitions” ;
“Etre homosexuel (…) c’est aussi une culture, un mode de vie, une vision du monde, des autres”.
Comment peut-on résoudre cette contradiction entre différence et ressemblance ?
Eh bien c’est simple, en se plaçant à un autre niveau que celui de la communauté… en se plaçant au niveau de l’individu et en pulvérisant la notion de communauté.
Le mot “communauté” masque en fait une remarquable hétérogénéité ; affirmer l’existence d’une communauté revient à donner à tous l’illusion d’une homogénéité de sa composition. Et c’est ainsi qu’on peut lire “nos”, “nous”, … qui sont des mots qui s’inscrivent dans la dialectique communautaire et qui suggèrent un effacement de toute hétérogénéité du groupe. Cela donne , en apparence, l’idée d’une unanimité, d’idées arrêtées et d’absence de débat sur tout et en particulier ces fameuses “envies, aspirations et ambitions” collectives, ce qui est loin d’être le cas à l’évidence ; il y a des homos de gauche ou de droite ; il y en a qui sont croyants et d’autres non ; il y en a qui sont pour le mariage homo et l’adoption et d’autres qui ne le sont pas ; etc.
Faut-il également rappeler que nombre d’homosexuels sont “hors milieu” et donc qu’ils refusent précisément de s’inscrire dans un cadre communautaire. Ces gens là sont d’ailleurs parfois très mal vus par les homosexuels eux-mêmes ; certaines associations homosexuelles n’hésitent pas à pratiquer la dénonciation d’homosexuels quand ceux-ci leurs semblent trop distants avec la communauté.
Je pense que cela amène donc une question simple : quand on parle au nom d’une communauté, au nom de qui parle-t-on en réalité ? Question à laquelle ce blog devra répondre à l’avenir.

J’ai tendance pour ma part à préférer les blogs individuels où chacun exprime comme il l’entend ses sentiments personnels… des blogs où l’on entre dans l’univers personnel d’un individu, où l’on peut s’identifier au moins partiellement à lui à travers ses joies, ses doutes, ses peines, ses souffrances, …
Quand je lis par exemple le blog “Mon enfer”, pour rester dans la thématique développée ici, je trouve que ce qui est bien c’est qu’on peut s’identifier à son auteur ; pas forcément sur tout mais quand il souffre, on souffre avec lui, quand il est heureux, on est heureux avec lui. Je pense que c’est à travers ce genre de blog que les gens peuvent véritablement saisir qu’un homosexuel n’est au fond pas différent d’un autre ; partager de manière quasi intime les états d’âme de ce garçon fait plus que toute autre chose pour montrer aux gens qui en douteraient encore qu’un homosexuel est un humain comme un autre… et avec lui on n’est pas dans le communautaire… c’est son initiative individuelle, il parle simplement de lui et c’est très bien ainsi. De la même façon, mais dans un autre style, le blog d’Aziz est aussi intéressant ; Aziz a choisi de ne pas parler exclusivement de son homosexualité et ainsi on suit la vie d’un garçon dont on peut se convaincre chaque jour qu’il a des pensées politiques, spirituelles, artistiques, … conformes à celles de tout un chacun. Là encore c’est dans ce suivi du bloggeur au quotidien que l’être qui éprouve du rejet pour l’homosexualité va pouvoir constater qu’il a certaines affinités avec lui et remettre en questions ses préjugés.

Le blog Gay Tunisia, en tant que vitrine de l’homosexualité tunisienne s’affirme d’emblée plus dans la différence communautaire que dans la ressemblance individuelle… et ce sera donc un repoussoir pour ceux qui n’acceptent pas l’homosexualité… et ce sera en partie logique car affirmer l’existence d’une communauté dont on serait supposé porter la parole revient à mettre dans l’esprit des gens hostiles l’idée qu’ils ont face à eux une communauté organisée, unanime, puissante, dangereuse, …
C’est exactement la même logique que dans les pays où il y a une immigration maghrébine et où des gens ont peur de la “communauté” maghrébine… ces gens là n’ont pas compris que cette communauté n’existe pas, qu’il y a des Marocains, des Tunisiens, …, des croyants, des non croyants, des gens instruits et d’autres non, des gens qui veulent rester et d’autres qui veulent repartir, … . Bref c’est la totale hétérogénéité et c’est en montrant aux gens qui ont peur que cette communauté n’existe pas et que chacun suit avant tout des desseins individualistes que l’on casse l’image d’une pseudo communauté organisée et menaçante ; c’est en mettant en avant l’individu, en envoyant cet individu vers un autre individu, que l’on gagne dans le domaine de l’acceptation de l’Autre.
Les réactions haineuses suscitées vendredi à l’énoncé même de l’existence de ce blog sont la preuve éclatante de ce que j’affirme ; le blog Mon enfer ou celui d’Aziz ne sont pas bombarbés de dizaines ou centaines de commentaires haineux contrairement aux réactions vues pour l’apparition de ce blog. Ces blogs individuels existent depuis assez longtemps et on ne peut pas dire qu’ils soient victimes d’attaques virulentes et incessantes… Si là c’est différent, c’est tout simplement parce qu’on n’est plus dans la dimension individuelle mais justement dans la dimension communautaire.
A mon avis, ce blog sera sans effet en direction des gens qui sont à convaincre à propos de l’homosexualité, précisément en raison de la nature communautaire du blog ; le fait de placer d’emblée ces gens face à une communauté les heurtera nécessairement plus que s’ils étaient confronté à un blog individuel tel que Mon enfer ou un autre.
Effectivement le blog gay tunisia risque d’être “une plate-forme fédérative de bloggeurs gays (ou gay-friendly) tunisiens”, c’est-à-dire uniquement des gens déjà convaincus, sans effet sur les autres, ce qui en limitera la portée.

Je voudrais faire une autre remarque à propos du mot “homosexuel”. Je crois qu’il faut assumer ce mot… ne pas l’assumer pour tel ou tel prétexte est une sorte de piège qui se retourne contre ses propres promoteurs. Je m’explique : aujourd’hui il est de bon ton d’effacer le “sexuel”… on n’est plus hétérosexuel, bisexuel, homosexuel mais hétéro, bi ou homo… c’est tout à fait puéril ! On sait très bien que la vie à deux ne se résume pas à l’amour physique mais ce n’est pas une raison pour renier les mots. De plus même si on retient ces appellations courtes, on note que hétéro et bi sont des abréviations des appellations d’origine… tandis qu’on a tendance à substituer “gay” à “homo”… ainsi donc les homos deviennent-ils les seuls à effacer totalement le mot initial par ce glissement sémantique et à se placer délibérément dans une autre dimension et donc dans la différence. Pour certains, être “gay” c’est même une façon de faire accepter son homosexualité en niant ou estompant sa dimension sexuelle/amoureuse, qui constitue pourtant la part initiale et essentielle de la chose ; si on veut assumer son identité, il ne faut pas avoir peur des mots qui vont avec.

Je suis parfaitement d’accord que l’homosexualité est une question d’amour avant tout… mais le sexuel et le sentimental sont totalement indissociables et ce n’est pas dégradant d’assumer la dimension sexuelle de son amour et d’en faire même un élément fondamental, quelque soit le type de sexualité d’ailleurs. Je n’ai jamais entendu dire un “hétérosexuel” que ce terme dégradait son image ; aspirer à la normalité consiste notamment à assumer les mots et les conceptions que les autres assument pour eux-mêmes ; cela semble élémentaire.

Par contre il est franchement douteux d’affirmer qu'”Être homosexuel (…) c’est aussi une culture, un mode de vie”. C’est l’une des meilleures façons de se faire rejeter… et c’est en plus très douteux comme idée. Il n’y a pas une culture homosexuelle… il y a une culture tout court. C’est quoi la culture homosexuelle ? Aller dans une librairie homo, acheter un livre écrit par un homo et parlant d’homosexualité ? Ecouter des chanteurs homos ? Ces gens là ne sont-ils pas avant tout des artistes, donc prétendants à l’universalité, qui mériteraient d’être connus de tous en fonction de leur talent ? Est-ce que Rimbaud par exemple appartient à la culture gay ou à la culture en général ? Il faut arrêter ça… dire qu’il y a une culture gay, c’est accepter des cultures ghettos… et dans ce cas précis une culture basée dans l’absolue sur un mode particulier de sexualité… a-t-on jamais entendu parler de la “culture bisexuelle”, “zoophile”, “nécrophile, … en complément de la culture “hétérosexuelle”. La vérité c’est que les gens qui ne sont pas homos s’intéressent à la culture sans se poser la question de savoir s’ils sont confrontés à l’oeuvre d’un chanteur, écrivain ou cinéaste homo. Il n’y a que certains homos pour penser qu’il existe une culture limitative à leur propre “communauté”… et c’est un tort d’affirmer cela car c’est marquer nettement la différence et non la ressemblance et c’est, en outre, montrer le renoncement chez certains à vivre dans un monde ouvert où la culture serait à tout le monde au profit d’une vie à caractère autarcique… De même il est bien triste de parler de “mode de vie” homo. C’est quoi ? Selon certains homos, ça passe notamment par le fait d’aller dans des boites gay de temps en temps, d’aller à la salle de musculation, … je pense que hormis ce genre de petites choses, qui d’ailleurs ne sont pas uniquement réservés aux homos, la vie de tout être humain est sensiblement la même, non ? Chacun fait ses courses, passe la tondeuse dans la pelouse du jardin ou sort la poubelle dans la rue… Il ne faut quand même pas exagérer les différences et ériger l’homosexualité en “mode de vie” spécifique ! Pourquoi vouloir d’un côté vouloir miser sur la ressemblance et insister sur des différences qui n’en sont pas réellement ? En disant qu’il y a un mode de vie homo, ça donne, comme souvent en fait, l’impression d’un monde déconnecté, réellement différent… et de là, pour certain, inassimilable. C’est donc l’inverse de l’effet recherché.
Il y a bien des homosexuels qui vivent en vase clos et qui ont l’idée d’une culture et d’un mode de vie spécifique… mais c’est une image limitative et pas celle qui contribuera à aider certains à être plus tolérants face à ce qu’ils rejettent actuellement.
L’image que l’on donne de soi et aussi importante que celle que les autres ont de nous. Et le fait que certains homos donnent d’eux mêmes une image communautaire contribue partiellement à son rejet.

Autrement dit, on peut se demander si ce blog est LE blog de la communauté gay tunisienne ou le blog qui veut représenter la communauté gay tunisienne ou UN blog rédigé par des homosexuels tunisiens. A travers les deux premières notes, la réponse n’est pas aussi simple qu’il pourrait le paraître même si la dernière est certainement la meilleure possible.

Ce commentaire se veut constructif, pointant un certain nombre de contradictions ou difficultés. J’ai donné mon avis et à chacun d’en faire ce qu’il veut. Je n’attends pas une réponse pour y répondre à nouveau ; j’ai passé du temps à écrire et cela me suffit pour l’instant.

28 04 2007
Uzitanus

Mes soutiens en faveur de votre cause, bien que je ne vous partage pas l’avis. (A lire L’Apologeticum de Tertullien, immédiatement. Vous en tirez tant d’arguments que de citations pour vous défendre : http://www.tertullian.org/french/apologeticum.htm.

28 04 2007
hiyahoua

On est la pour plus de liberté

29 04 2007
Anonymous

penetrer l autre dans son anus est plus extreme que la penetration par le vagin
bon on a eu notre dose de connerie aujourd hui…

29 04 2007
dalida

“épargnez les lecteurs les détails sur l’aspect sexuel car à mon avis c’est la principale raison du rejet de ce blog par beaucoup de gens….”

mah! n’importe quoi…depuis quand la sexualité fait honte?? il y a des blogs tn qui parlent de sexualité entre homme et femme sans que ceci provoque aucune gêne…au contraire, ce sont ces posts qui sont les plus commentés…alors, pourquoi cette hypocrisie? hom-fem, hom-hom, fem-fem…dans tous les cas, c’est une union du corps et de l’esprit…et comme a dit “gay tunisia”…c’est avant tout un acte d’amour!

29 04 2007
dalida

Bravo ROUMI pour ton commentaire!! très juste ce que tu as exposé…ce qui compte c’est avant tout la personne, ce qu’elle a dans le coeur et ce indépendemment de ses orientations sexuelles. ceci dit, en parlant de culture, il faut dire que les artistes gays se sont distingués, à travers l’histoire, par une sensibilité et une intelligence extraordinaire: Léonard de Vinci, MichelAnge, Caravage…sans oublier ensuite, les deux maîtres de la philosophie grecque Platon et Socrate…
L’importance de ce blog communautaire est primordiale à mon avis…parce que c’est une façon de s’afficher et de se déclarer “gay et fier de l’être”. ok pour les blogs individuels, à l’aspect plus soft et plus intimiste, ceci je le conçois comme un cri de libération…et dans nos sociétés fermées et intolérantes d’aujourd’hui, ce cri donnera de l’espoir à des milliers et des milliers de personnes qui se sentent discriminées juste parce qu’elles sont différentes.

29 04 2007
29 04 2007
Enculeur Retraité

PFFF, j’en ai marre des trous du Cu qui puent, des sphincters dilatés, des incontinences continues. Mon MST me fait mal Aiiiie, Putain de Pédé qui ma refilé cette saloperie, si je t’attrape je t’enculerai avec ton propre zizou, je voulais dire zizi

29 04 2007
radio Njoy

si vous avez un minimum d’intélligence vous comprendrez que comparer l’evolution des mentalités en france et etats unis sont loin détre acceptable. je vous rappel qu’on a une culture arabo musulmane.
pas la peine de parler d’une vie cachée vu que méme les hétéros qui vivent leur amour en étant cachés, quelque soit l’ouverture d’esprit d’une personne, ils ne viennent pas crier sur les toits qu’ils ont une vie sexuelle active.
je ne pense pas que des filles hétéro crient sur les toits le fait qu’elles appréciaient la sodomie.
donc de méme pour les homos restez la ou vous étes, respectez la mentalité des tunisiens.c ske font les jeunes hétéro ils respectent.
donc pas la peine de vouloir polémiquer, oné rejeté blabla, vivez comme vous voulez, ne vous faites pas de la pub sa va se retourner contre vous.
allez bon vent et sortez couverts

29 04 2007
asma

je voudrai vous feliciter pour la creation de ce blog et surtout pour votre courage ou plutôt témérité!
je ss choquée que des gens qui défendent soit disant la liberté d’expression fustigent ce qui n’est finalement qu’une façon différente de la leur de voir le monde en stériotypes insipides!
je voudrai juste attirer leur attention sur le fait qu’une étude récente et sérieuse d’un médecin tunisien publiée d’ailleurs sur internet a fait état de statistiques qui parlent d’elles même:un hommme sur trois a dejà eu un rapport sexuel avec un autre homme en tunisie!pratique marginale,vous etes surs? a méditer…

29 04 2007
radio Njoy

@ asma: cette étude est bidon puisque cette étude considère que méme faire la biz a un homme ou mettre une main sur une épole est un acte homo.donc ne mélangez pas tous.
parce que si vous voulez raisonner comme cette étude on pourra considérer le fait qu’un pere prenne son gosse dans ses bras est un acte pédophile ou incestueux.ect

30 04 2007
Big Trap Boy

Shame on you Tunisian gays
Shame on you!
How I wish that all of you tunisian gays had only one head so that I can cut it easily.

3 05 2007
Aziz

Waw Big trap that is so kind coming from a guy like yourself.

Just looking at your blog and dude your far from being the good guy here ..so keep your postive feedbacks and your silly words and think about it for while and btw try to stay sober would you ? 😉

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




%d bloggers like this: